Sundance 2020: nos pépites

Le prestigieux Festival de Sundance a dévoilé hier sa sélection de 118 films qui seront projetés à Park City, Salt Lake City et à Sundance Mountain Resort, du 23 janvier au 2 février 2020. Chaque année, la lineup est attendue avec excitation par les programmateurs et distributeurs des quatre coins du monde qui espèrent trouver la pépite parmi les nombreux films indépendants présentés. Même si les Etats-Unis accueillent de nombreux festivals tout a long de l’année, Sundance se démarque par ses productions indépendantes. Au sein des longs métrages retenus parmi le nombre record de 15,000 candidatures de 27 pays différents, nous comptons 46% de réalisatrices féminines, 38% personnes de couleur et 12% LGBTQ+, de quoi inspirer les réalisateurs et réalisatrices de demain, souvent marginalisé.es dans cette industrie.

« Nous avons toujours une approche qui fait qu’on pense à qui fait ces films et qui sera sélectionné, mais en même temps, nous recherchons toujours l’excellence. Nous espérons que l’ensemble de nos missions fusionne en un programme intéressant, diversifié et fort. Depuis quelques années, nous rapportons nos nombres de candidatures, et je pense que c’est quelque chose de crucial pour mettre notre démarche à nu, d’une certaine façon, pour montrer qui soumet ces films et ensuite déceler les failles et travailler dessus. »

Kim Yutani, directrice de programmation de cette édition, pour Variety

Aujourd’hui, nous vous présentons quelques films de la lineup qui ont suscité notre intérêt. N’hésitez pas à nous faire part de votre watchlist à vous !


1- Miss Americana, de Lana Wilson

Courtesy of Sundance Institute

Sous la direction de Lana Wilson, Emmy Award du meilleur documentaire en 2015 pour After Tiller, Miss Americana dresse le parcours d’une star internationale qui a marqué la décennie. Le documentaire sera présenté en avant première quelques jours avant l’anniversaire de Taylor Swift, avant d’être en ligne sur Netflix en 2020.

« Une période de sa vie transformatrice, pendant laquelle elle apprend à accepter ce rôle de compositrice et performeuse, mais également celi de femme qui exploite la portée de sa voix. »

Communiqué de presse

2- the Last Thing He Wanted, de dee reese

Toujours entre les mains de Netflix, qui acquiert de plus en plus de droits de distributions de films indépendants ayant peu de chance d’être exploités à l’international, vous entendrez parler longtemps de The Last Thing He Wanted. Tourné majoritairement à Porto Rico, Dee Reese revient à Sundance après le succès triomphant de Mudbound en 2017 (lui aussi sur Netflix) avec cette fois un thriller politique adapté du livre éponyme. Aux côtés de Willem Dafoe et Ben Affleck, Anne Hathaway, journaliste américaine devant arrêter de couvrir les élections présidentielles américaines de 1984 pour s’occuper de son père mourant.


3- COME AWAY, de Brenda Chapman

Courtesy of Sundance Institute

Après Maléfique, Angélina Jolie reste dans le fantastique avec Come Away, imaginé comme un prequel à Alice au Pays des Merveilles et Peter Pan. Avant qu’Alice ne vienne au pays des merveilles et avant que Peter ne devienne Pan, ils étaient frères et sœurs. Quand leur frère aîné meurt dans un accident tragique, ils essayent de sauver leurs parents de la spirale infernale du désespoir, avant d’être forcés à choisir entre chez eux et l’imagination. Ainsi débute leur aventure à Neverland et Wonderland.


4- the keepers, de ryan white

Vous avez surement binge-watché The Keepers sur Netflix, la série criminelle du réalisateur Ryan White. Le documentariste revient sur grand écran cette fois avec Assassins en première mondiale, qui mêle crime et thriller comme il le fait si bien. Il s’attaque à l’assassinat de Kim Jong-nam, le demi frère du leader nord coréen. Le film retrace le procès des deux femmes assassin, enquêtant sur ce mystère : ces femmes étaient-elles des tueuses entraînées ou des pionnes innocentes de la Corée du Nord ?


5- SHIRLEY, de Josephine decker

Impossible de parler de la sélection sans évoquer le biopic Shirley, que nous attendons depuis février quand cette photo fut dévoilée. Ce duo inattendu est dirigé par Josephine Decker aux côtés d’un casting très prometteur : Logan Lerman et Odessa Young, un jeune couple qui inspire le nouveau livre de Shirley Jackson. Si le nom de cette fameuse romancière vous est familier, alors vous avez sûrement regardé la série adaptée de son best-seller, The Haunting Of Hill House sur Netflix.

Courtesy of Sundance Institute

6- the glorias, de Julie taymor

Toujours côté biopics, Julie Taymor réalisatrice aux nombreux talents derrière l’adaptation du Roi Lion en comédie musicale, s’entoure de Julian Moore, Alicia Vikander et Jannelle Monaé pour The Glorias. Autour du mémoire de l’icone féministe Gloria Steinem, My Life on the Road, nous suivrons son parcours et ses influences de jeunesse, qui marqueront sa vie en tant qu’auteure et militante pour le droit des femmes dans le monde.

« Ce n’est qu’une fois adulte que je me suis vraiment rendue compte de ce que Gloria avait réalisé et ce qu’elle représentait, notamment comment elle a été capable de réunir les voix de nombreuses femmes totalement différentes. Au début des années 80, les gens pensaient que le féminisme était fini, mais maintenant, mon Dieu, on a affaire à une troisième vague du féminisme, ce qui est extraordinaire. »

Julian Moore pour Harper’s Bazaar
Courtesy of Sundance Institute

7- four good days, de Rodrigo García

C’est à Cannes en mai dernier que se sont conclues les ventes pour le film Four Good Days qui sera présenté à Sundance le mois prochain. Ce sera l’occasion de revoir Mila Kunis sur grand écran, dont la performance dans Black Swan fait encore parler. Ici, elle interprétera une jeune femme addict sur la route de la guérison. Sa mère, Glenn Close, l’accompagnera pendant ces quatre jours cruciaux, et le temps passé ensemble sera l’occasion de revivre les blessures qu’elles se sont mutuellement infligées mais aussi de raviver leur amour.


8- ZOLA, de Janicza Bravo

Une nouvelle pépite et pas des moindres, Zola, une adaptation non pas de J’accuse mais d’un… thread Twitter. Si vous n’étiez pas là en 2015 pour vivre le premier thread du réseau social dont la viralité se ressent encore aujourd’hui, voici un petit récapitulatif. Aziah King, @_zolarmoon, raconte en 150 tweets comment elle a rencontré Jess, une serveuse de fast food, de qui elle s’est amicalement rapprochée grâce à leurs habitudes sexuelles communes. Pour se faire de l’argent, elle l’a alors suivie jusqu’à un voyage en Floride, rythmé par strip tease, meurtre, sexe… (à lire ici).

Via Twitter @jeremyoharris

La liste est courte mais le programme s’annonce chargé, notre excitation ne sera que croissante au fur et à mesure des affiches et bande-annonces qui seront dévoilées. Au milieu de ces 118 longs métrages, majoritairement américains, trois films français seront présents dans la compétition fiction, dont le premier long métrage de Maïmouna DoucouréMignonnes.

Mignonnes, de Maïmouna Doucouré, qui traite de l’hypersexualisation des jeunes filles, est l’occasion pour la réalisatrice de revenir à Sundance après un Prix du Jury en 2016 pour son court métrage Maman(s).

Yalda, la nuit du pardon, de Massoud Bakhshi, raconte, dans l’Iran d’aujourd’hui, le face-à-face complexe entre une femme meurtrière par accident, et la fille de la victime.

Enfin, Jumbo, de Zoé Wittock, raconte l’étrange relation entre une gardienne d’un parc d’attractions (Noémie Merlant) et l’attraction phare de ce parc… C’est le premier long métrage de la réalisatrice.

Tant de projets que nous suivrons de près ou de loin, dans l’espoir d’une sortie française et d’un prix pour l’un deux ! En attendant les résultats de Sundance, restez connectés pour nos prédictions des victoires des Césars 2020, avec une grande chance de relire le nom de Noémie Merlant.

Unifrance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s